Le ministre britannique des Affaires étrangères propose au Conseil de Sécurité de l'ONU une résolution pour un cessez-le feu pour vacciner en zones de guerre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Vaccination
Vaccination
©Gouvernement Britannique

Le ministre britannique des Affaires étrangères propose au Conseil de Sécurité de l'ONU une résolution pour un cessez-le feu pour vacciner en zones de guerre

Dominic Raab craint que 160 millions de personnes soient abandonnées à leur sort dans des pays comme le Yémen, la Somalie, ou l' Ethiopie

Le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab s'iquiète  de l'extension du cornavirus dans les pays en guerre. Il propose, ce mercredi au Conseil de Sécurité de l'ONU une résolution pour un cessez-le feu afain de permettre une vaccination d'urgence dans les zones de guerre signale Sky News.

Ce cessez-le-feu temporaire permettrait aux organismes de bienfaisance et aux travailleurs de la santé d vacciner en toute sécurité les personnes vivant dans des zones de conflit actives, ainsi que les réfugiés. Pour Dominic Raab : ""Nous avons un devoir moral d'agir et une nécessité stratégique de nous unir pour vaincre ce virus.".

Ce cessez-le-feu pour raisons sanitaires, ne serait pas une première : en 2001, une pause de deux jours dans les combats en Afghanistan avait donné à 35 000 agents de santé et volontaires la possibilité de vacciner 5,7 millions d'enfants de moins de cinq ans contre la polio.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !