Le magasin Colette braqué au fusil à pompe et à la hache | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Le magasin Colette braqué au fusil à pompe et à la hache
©

Banditisme

Le magasin Colette braqué au fusil à pompe et à la hache

L'enseigne de la rue Saint-Honoré à Paris a été braquée ce matin à l'ouverture. Le butin est estimé à 600 000 euros.

La boutique de luxe Colette à Paris, près de la place Vendôme, a été braquée ce matin par deux hommes cagoulés. Armés d'un d'un fusil à pompe pour l'un et d'une hache pour l'autre, ils ont brièvement retenu vers 10h00 sous la menace les sept personnes présentes dans la boutique, avant de s'enfuir en scooter avec un butin de 600.000 euros.

Selon les tout premiers éléments de l'enquête, les braqueurs ont agi à l'ouverture du magasin. Il n'y a pas eu de blessés et l'estimation du préjudice "est à affiner", a précisé cette source.

Le maire d'arrondissement, Jean-François Legaret (UMP), qui s'est rendu sur place dans la matinée, a confirmé que les braqueurs s'étaient emparé notamment de plusieurs montres avant de prendre la fuite. Selon une responsable d'une bijouterie voisine, interrogée par l'AFP, ces montres sont vendues à des prix allant de 12 000 à 13 000 euros.

Plusieurs braquages ont eu lieu récemment dans ce quartier situé entre la place Vendôme et l'Opéra. Une bijouterie située elle aussi rue Saint-Honoré a été cambriolée le 17 mars. Une autre bijouterie proche avait connu le même sort le 15 mars.

Lu sur Lepoint.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !