Le FN demande un débat "point par point" à Pierre Gattaz sur son programme économique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pierre Gattaz juge que le programme économique du Front national est "l’inverse de ce qu’il faut faire pour relancer la croissance économique du pays".
Pierre Gattaz juge que le programme économique du Front national est "l’inverse de ce qu’il faut faire pour relancer la croissance économique du pays".
©Reuters

Défi

Le FN demande un débat "point par point" à Pierre Gattaz sur son programme économique

"Nous pouvons réfuter les critiques de Pierre Gattaz devant nos compatriotes. Nous lui demandons donc de cesser les jets de pierre effectués à bonne distance et lui proposons de venir débattre" écrit le Front national dans un communiqué.

Sans surprise, l'entretien accordé par le patron du Medef au journal Le Parisien, et publié ce mardi, a provoqué une réaction immédiate du Front national. Moins d'une semaine avant le premier tour des élections régionales, Pierre Gattaz s'est notamment attaqué au programme économique du parti de Marine Le Pen. Le numéro un du Medef estime en effet que le programme économique du Front national est "l’inverse de ce qu’il faut faire pour relancer la croissance économique du pays".

En réponse à cette prise de position, le Front national publie ce mardi un communiqué dans lequel il "demande un débat à Monsieur Pierre Gattaz", et le numéro 2 du parti Florian Philippot dénonce sur Twitter les "échecs" de Pierre Gattaz.

"Point par point, nous pouvons réfuter les critiques de Pierre Gattaz devant nos compatriotes. Nous lui demandons donc de cesser les jets de pierre effectués à bonne distance et lui proposons de venir débattre avec les économistes du Front National de notre programme économique sur le terrain qu’il préfère : studio de télévision, radio ou grand quotidien" lance le communiqué du Front national.

Réagissant également aux propos de Pierre Gattaz, le député du Gard Gilbert Collard a aussi égratigné sur Twitter le quotidien La Voix du Nord et le Premier ministre Manuel Valls, qui se sont positionnés ouvertement contre le Front national à moins d'une semaine des élections régionales.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !