Le coût global des mesures liées aux Gilets jaunes et au Grand débat atteindrait 17 milliards d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le coût global des mesures liées aux Gilets jaunes et au Grand débat atteindrait 17 milliards d'euros
©LUDOVIC MARIN / AFP

Budget

Le coût global des mesures liées aux Gilets jaunes et au Grand débat atteindrait 17 milliards d'euros

Le ministre de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire, a précisé le coût total des mesures annoncées par Emmanuel Macron afin de répondre à la crise des Gilets jaunes et dans le cadre de la sortie du Grand débat national. Les différentes propositions et les réformes qui seront appliquées vont coûter 17 milliards d'euros.

Bruno Le Maire s'est exprimé sur France 2 ce mardi 30 avril. Il a abordé la question du coût des mesures dévoilées par Emmanuel Macron afin de répondre à la crise des Gilets jaunes et lors de la sortie du Grand débat national. 

"Au total, on est sur 17 milliards d'euros environ". 

Cette somme devrait être compensée par des mesures d'économies majeures sur la dépense publique. 

Dix milliards correspondent aux mesures "annoncées en décembre" par Emmanuel Macron, notamment la défiscalisation des heures supplémentaires et la revalorisation du Smic.   

Les baisses d'impôt sur le revenu, prévues en 2020, devraient coûter cinq milliards. La réindexation des petites retraites sur l'inflation a été chiffrée à 1,4 milliard d'euros. 

Selon Gérald Darmanin, l'instauration d'une retraite minimum de 1.000 euros devrait également coûter des centaines de millions d'euros. 

Les nombreuses interrogations sur le financement des mesures dévoilées par le président de la République laissaient redouter un accroissement du déficit public. Gérald Darmanin et Bruno Le Maire tentent donc de dévoiler la feuille de route du gouvernement et de donner des réponses concrètes, notamment sur le plan financier et budgétaire, dans la perspective de l'application des mesures prévues par le président de la République et par le Premier ministre. 

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !