La SNCF va déprécier ses actifs de plus de 12 milliards d’euros, une perte record | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La SNCF va déprécier ses actifs de plus de 12 milliards d’euros, une perte record
©Reuters

Pas au top

La SNCF va déprécier ses actifs de plus de 12 milliards d’euros, une perte record

Ces dépréciations ont été estimées selon une simulation de ce que vaudront les actifs dans 15 ans.

Une perte comptable record. La SNCF a annoncé lundi 7 mars qu’elle allait devoir procéder à une dépréciation de ses actifs de plus de 12 milliards d’euros dans ses comptes 2015. Le groupe français devrait donc enregistrer une perte nette comptable record pour cet exercice. La dépréciation pourrait atteindre 9,6 milliards d’euros pour SNCF Réseau (infrastructures ferroviaires), 2,2 milliards d’euros pour SNCF Mobilités (trains) et 450 millions d’euros pour les gares. Ces dépréciations ont été estimées selon une simulation de ce que vaudront les actifs dans 15 ans.

Principales causes de ces pertes, un contexte économique difficile,  des baisses de prévision de trafic dues à la montée de la concurrence d’autres modes de transports "comme le covoiturage, le “low cost” aérien, ou l’autobus" , et le contrat du TGV Tours-Bordeaux. Cependant, l’entreprise publique a tenu à se montrer rassurante, soulignant qu’elle n’allait " pas sortir un euro des caisses". Par ailleurs, ce processus "ne compromettrait "en rien la trésorerie" ou "la capacité d’investissement", notamment pour le TGV du futur.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !