La mère de Vincent Lambert lance un appel à Emmanuel Macron dans une lettre ouverte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La mère de Vincent Lambert lance un appel à Emmanuel Macron dans une lettre ouverte
©François NASCIMBENI / AFP

Vincent Lambert

La mère de Vincent Lambert lance un appel à Emmanuel Macron dans une lettre ouverte

Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, a adressé une lettre ouverte au président de la République Emmanuel Macron, sur le sort de son fils. Le CHU de Reims a décidé lundi d'un "arrêt des traitements".

Viviane Lambert a lancé un nouvel SOS au président de la République. La mère de Vincent Lambert a adressé une lettre poignante au chef de l'Etat. Ce courrier a été publié dans les colonnes du Figaro. Elle évoque directement le sort de son fils.  Vincent Lambert est hospitalisé dans un état végétatif depuis 2008.

Cette lettre intervient alors que le centre hospitalier universitaire de Reims a décidé lundi d'un "arrêt des traitements".

"Mon fils a été condamné à mort. Mon fils n'a pas mérité d'être affamé et déshydraté (…) Vincent est handicapé mais il est vivant. Vincent n'est pas dans le coma, il n'est pas malade, il n'est pas branché (…) Il respire sans assistance. Il se réveille le matin, et s'endort le soir."

Cette décision intervient au terme d'une quatrième procédure collégiale. Un arrêt des traitements sera appliqué sous une période de dix jours. L'hydratation et l'alimentation artificielle de Vincent Lambert seront supprimées. Vincent Lambert est âgé de 41 ans. Il est plongé dans un état végétatif irréversible suite à un accident de voiture.  

Les parents de Vincent Lambert souhaitent que leur fils soit transféré dans un établissement spécialisé.

"Il faut le faire selon des protocoles spécialisés, avec une équipe pluridisciplinaire, dans une unité spécialisée, dans le cadre d'un projet de vie en lien avec sa famille."   

Cette demande a été rejetée par la Cour de cassation en décembre 2017. Seule Rachel Lambert, sa compagne et tutrice légale depuis 2016, pouvait décider.

Depuis près de cinq ans, la famille est plongée en plein conflit sur l'avenir de Vincent Lambert. Ses parents et une partie de la fratrie sont opposés à la fin de vie de Vincent Lambert. Son épouse, son neveu, des frères et des sœurs sont favorables à l'arrêt des soins. Ils se basent notamment sur les indications des médecins du CHU de Reims. 

Viviane Lambert ne souhaite pas que le sort de son fils serve à instrumentaliser le débat sur l'euthanasie. 

"S'il faut qu'il meure, ce n'est pas pour sa dignité : c'est par volonté euthanasique. Vincent va être sacrifié pour faire un exemple. Mon fils doit être un cas d'école.

La mère de Vincent Lambert a également demandé à être reçue par  Emmanuel Macron.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !