La mairie de Paris estime que l'évacuation des quais de Seine a été « un petit peu abrupte » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
La police a évacué les quais de Seine à Paris ce samedi 6 mars face au non-respect de la distanciation sociale par la foule. La vaccination contre la Covid-19 s'est intensifiée ce week-end.
La police a évacué les quais de Seine à Paris ce samedi 6 mars face au non-respect de la distanciation sociale par la foule. La vaccination contre la Covid-19 s'est intensifiée ce week-end.
©Bertrand GUAY / AFP

Lutte contre la pandémie

La mairie de Paris estime que l'évacuation des quais de Seine a été « un petit peu abrupte »

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, a évoqué l’évacuation des quais de Seine par la police face au non-respect de la distanciation sociale par les Parisiens. Il a aussi appelé le gouvernement à « confirmer » l'accélération de la campagne de vaccination contre la Covid-19.

Le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, a jugé ce dimanche 7 mars sur Franceinfo que l'évacuation de la foule sur les quais de Seine par les forces de l'ordre samedi était « était un petit peu abrupte ». Emmanuel Grégoire a précisé que la mairie allait « en discuter avec la préfecture de police ».

S'il est « normal » que la police « procède à des dispersions, fasse de la pédagogie », « les gens en extérieur sont infiniment moins en danger que quand ils sont en intérieur », selon lui.

Emmanuel Grégoire souhaite aussi que le gouvernement confirme l'accélération de la campagne de vaccination contre le Covid-19 du week-end. Il s'est dit « tout à fait satisfait » du coup d'accélérateur donné par le gouvernement sur le week-end, mais « ça ne suffit pas: 11.000 doses pour Paris, 12.000 en intégrant un centre des pompiers, ça représente 6% des éligibles de plus de 75 ans » dans la capitale.

6.500 doses ont été administrées samedi, Emmanuel Grégoire souhaite que « cet effort d'accélération se confirme et ne soit pas qu'une occasion exceptionnelle ». Sur l'ensemble de la région Ile-de-France, plus de 100 centres de vaccination ont été ouverts ce week-end avec une utilisation de plus de 50.000 doses.

Le gouvernement table dorénavant sur 10 millions de premières injections à la mi-avril, 20 millions à la mi-mai et 30 millions cet été. Actuellement, moins de 3,4 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin contre la Covid-19.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !