Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Eglises ouvertes mais pas de cérémonies religieuses
©JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Confiné

La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé

Les écoles restent ouvertes, ce second confinement est moins strict que le premier

Il y a de nettes différences entre le premier confinement et le deuxième qui a commencé la nuit dernière. Celle qui a le plus d'impact est sans doute celle qui concerne l'éducation : les écoles maternelles, et primaires restent ouvertes comme les collèges et les lycées. Les crèches et les centres de loisirs sont aussi ouverts. Comme les Ehpad ouverts aux visites.

Piscines et salles de sport fermées, mais plages, parcs, jardins, forêts sont accessibles, les transports en commun fonctionnent, les taxis circulent.

Par contre les universités sont fermées comme les IUT (sauf pour les travaux pratiques pour ces derniers), ou les conservatoires.

Les commerces "non-essentiels" ne peuvent plus recevoir de public mais peuvent livrer ou proposer des retraits de commande au magasin, idem pour les restaurants.

Par contre les commerces "essentiels" restent ouverts : marchands de journaux, magasins d'alimentation, supermarchés, hypermarchés marchés couverts ou en plein air, pharmacies, banques, stations-service, hôtels etc... On note que les magasins de la Fnac et de Darty sont ouverts.

Cinémas, théâtres, salles de concerts, sont fermés comme les musées, le château de Versailles, ou Le Louvre (jusqu’au mardi 1er décembre inclus pour ce dernier).

Tous les bars et cafés sont fermés. 

Voyages interdits hors de sa région, même pour rejoindre sa résidence secondaire.

Rassemblements sur la voie publique interdits sauf manifestation déclarée.

Il pourrait y avoir des changements dans quinze jours en fonction de la situation sanitaire

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !