La France perd son dernier triple A | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La France perd son dernier triple A
©

La fin !

La France perd son dernier triple A

Fitch Ratings explique sa décision par les incertitudes qui planent sur les perspectives de croissance du pays.

C'était la dernière satisfaction de la France en matière économique. Elle s'est envolée ce vendredi après-midi. En effet, Fitch Ratings a annoncé  avoir abaissé la note souveraine du pays à "AA+", en lui assignant une perspective stable. L'agence explique sa décision par les incertitudes qui planent sur les perspectives de croissance du pays. Il s'agit d'un vrai coup dur pour François Hollande et son gouvernement. 

L'agence explique prévoir désormais que l'endettement brut de l'État culminera à 96 % du PIB en 2014, avant de baisser progressivement jusqu'à 92 % en 2017. Elle anticipait en décembre un rapport dette publique/PIB culminant à 94 % avant de revenir à moins de 90 % en 2017. Enfin, elle estime que les perspectives de croissance depuis sa précédente révision se sont dégradées.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !