La BCE maintient son taux directeur à 0,25% et relève sa prévision de croissance pour 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La BCE maintient son taux directeur à 0,25% et relève sa prévision de croissance pour 2014
©

Pronostics

La BCE maintient son taux directeur à 0,25% et relève sa prévision de croissance pour 2014

Elle vient également d'abaisser sa prévision d'inflation en zone euro pour cette année à 1%, selon les déclarations de son président Mario Draghi.

Alors que ce lundi le FMI mettrait en garde la Banque centrale européenne contre un risque prolongé d’inflation basse dans la zone euro, la BCE a maintenu ce jeudi son principal taux d'intérêt directeur inchangé, au niveau historiquement bas de 0,25%, lors de sa réunion mensuelle de politique monétaire. Elle a préféré agir ainsi par prudence et vient d'abaisser sa prévision d'inflation en zone euro pour cette année à 1%, selon les déclarations de son président Mario Draghi. Ce dernier cependant est un tantinet plus optimiste qu'avant sur la croissance. 

Le Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro devrait ainsi croître de 1,2% cette année, contre une précédente estimation de 1,1%. En décembre, l'institution misait aussi sur une hausse des prix de 1,1% cette année. Le chômage s'est stabilisé et "une certaine amélioration de la demande intérieure devrait se matérialiser", a estimé Mario Draghi. Pour 2015, la BCE a maintenu ses prévisions inchangées, tant pour la croissance (1,5%) que pour l'inflation (1,3%). Pour 2016, la BCE voit un taux d'inflation de 1,5% et une croissance du PIB de 1,8%, a déclaré Mario Draghi. C'est la première fois que la BCE se risque à une prévision à un horizon si lointain. 

Économistes et marchés tablent sur une annonce dès ce jeudi visant à augmenter les liquidités en circulation, comme l'arrêt de la "stérilisation" des achats de dette publique opérés dans le cadre du programme SMP entre 2010 et 2012. Cette stérilisation, qui consiste à inciter les banques à déposer des liquidités sur un dépôt hebdomadaire, doit éviter un surplus de liquidités sur le marché et donc une menace inflationniste.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !