L'Institut Pasteur met un terme à son principal projet de vaccin contre le Covid-19 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
L'Institut Pasteur met un terme à son principal projet de vaccin contre le Covid-19
©Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Pas assez efficace

L'Institut Pasteur met un terme à son principal projet de vaccin contre le Covid-19

Moins efficace qu'espéré, l'Institut Pasteur a annoncé arrêter le développement de son vaccin aujourd'hui 25 janvier 2021.

Alors que la campagne de vaccination connaît un début compliqué, le développement d'un vaccin Français se fait attendre. L'Institut Pasteur a d'ailleurs annoncé l'arrêt de son développement en raison d'essais non concluants. Ils se sont montrés moins efficace qu'espéré, l'Institut a d'ailleurs annoncé que «les réponses immunitaires induites se sont avérées inférieures à celles observées chez les personnes guéries d'une infection naturelle ainsi qu'à celles observées avec les vaccins autorisés»/ 

Le célèbre établissement a utilisé comme base de développement le vaccin contre la rougeole, adapté pour combattre le Covid-19. La conception et la distribution de ce vaccin avait été faite en collaboration avec le laboratoire pharmaceutique MSD (nom du groupe américain Merck hors des Etats-Unis et du Canada). Le laboratoire avait racheté la société de biotechnologie autrichienne Themis, avec laquelle Pasteur travaille depuis plusieurs années sur l'élaboration de différents vaccins. 

L'Institut Pasteur a précisé poursuivre tout de même d'autres projets de vaccin contre le Covid a un stade préliminaire «Le premier, administrable par voie nasale, est développé avec la société de biotechnologie TheraVectys, issue de l'Institut Pasteur et spécialisée dans la mise au point de vaccins. Le second est un candidat vaccin à ADN». Ils sont aujourd'hui en phase préclinique, sans qu'aucun essai n'ait encore été faite sur des humains. 

Il ne faut pas oublier qu'un autre acteur français est toujours dans la course. Le laboratoire Sanofi a annoncé en décembre que son vaccin serait prêt fin 2021. Des résultats moins qu'attendus ont ralenti son développement. 

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !