L'eurodéputé Jérôme Rivière (RN) décide de rejoindre Eric Zemmour pour l’élection présidentielle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le patron des eurodéputés du Rassemblement National, Jérôme Rivière, rejoint officiellement Reconquête !, le parti d’Eric Zemmour pour la campagne électorale.
Le patron des eurodéputés du Rassemblement National, Jérôme Rivière, rejoint officiellement Reconquête !, le parti d’Eric Zemmour pour la campagne électorale.
©KENZO TRIBOUILLARD / AF

Prise de guerre

L'eurodéputé Jérôme Rivière (RN) décide de rejoindre Eric Zemmour pour l’élection présidentielle

Le patron des eurodéputés du Rassemblement National, Jérôme Rivière, quitte officiellement le parti de Marine Le Pen pour s'engager dans la campagne électorale d'Eric Zemmour et de son mouvement Reconquête !.

Jérôme Rivière, à la tête des eurodéputés du Rassemblement National, vient de rejoindre Reconquête !, le parti d’Eric Zemmour pour l’élection présidentielle de 2022, selon des informations du Point.

Dans les colonnes du Parisien, l’ancien président de la délégation RN au Parlement européen a critiqué la campagne de la présidente du Rassemblement National : « Marine Le Pen n’est pas en situation de gagner l’élection présidentielle. La situation de la France est trop inquiétante pour participer à une campagne présidentielle en étant résigné à un échec ».

Selon Jérôme Rivière Eric Zemmour « a cette capacité de rassemblement que n’a pas Marine Le Pen ». Il peut faire ce qu’il appelle « l’union des droites » ».

Après Guillaume Peltier, Eric Zemmour s’est félicité du ralliement de Jérôme Rivière :  

« Jérôme Rivière symbolise cette union des droites portée par Reconquête!, réclamée par des millions de Français, et ce rassemblement indispensable pour enfin rendre à la France sa grandeur, son identité, sa sécurité et sa liberté. Ce ralliement d'un président de groupe parlementaire marque une nouvelle étape importante vers l'union. Comme des millions d'électeurs du Rassemblement National, Jérôme Rivière a compris l'enjeu de cette présidentielle : la survie de la France. Il a compris que cet enjeu exigeait que l'on sorte de l'impasse électorale créée par François Mitterrand et instrumentalisée par Emmanuel Macron... ».

Jérôme Rivière va accompagner Eric Zemmour au cours d’un déplacement à Nice et à Cannes, dans les Alpes-Maritimes, ce week-end.

La principale collaboratrice de Jérôme Rivière, Isabelle Muller, qui fut pendant six ans l’attachée de presse d’Eric Zemmour, devrait être nommée directrice de communication de la campagne de l’auteur de « La France n’a pas dit son dernier mot ».

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !