L'email qui prétend révéler la "vérité sur le trou de la Sécu" se base sur de fausses informations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
"Ces chiffres ne sont pas inventés, vous pouvez les consulter sur le site de la Sécu, ils sont issus du rapport des comptes de la sécu", assure cette même source.
"Ces chiffres ne sont pas inventés, vous pouvez les consulter sur le site de la Sécu, ils sont issus du rapport des comptes de la sécu", assure cette même source.
©wikipédia

Rumeur

L'email qui prétend révéler la "vérité sur le trou de la Sécu" se base sur de fausses informations

"Si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu’elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d’excédent !", écrit le signataire d'un e-mail qui s'est récemment répandu sur la toile.

Selon les chiffres récemment avancés par une chaîne d’e-mails, plus de 20 milliards d’euros manqueraient chaque année aux comptes de la Sécurité sociale en raison de "détournements". D'après ce message, une femme nommée Evelyne D., qui se serait exprimée sur France Bleu, aurait révélé la vérité, à savoir que "la Sécu n’est pas en déficit mais en excédent", en présentant plusieurs chiffres. 

"Si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu’elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd’hui 9 milliards d’excédent !", écrit le signataire, qui poursuit : "Ces chiffres ne sont pas inventés, vous pouvez les consulter sur le site de la Sécu, ils sont issus du rapport des comptes de la sécu", assure cette même source.

Mais selon un article publié ce mardi 26 avril par le journal Le Monde sur son site internet, cette chaîne d'e-mails est en fait diffusée depuis plusieurs années sur Facebook, YouTube, des blogs ou plusieurs forums, et ne "tient pas la route". Le quotidien assure que ce message contient des informations fausses, et qu'il "ne s’agit pas d’une analyse reprise par la Sécurité sociale". 

"Au contraire, l’organisme public a publié un démenti catégorique sur son site en 2010 – ce qui n’a pas empêché la rumeur de proliférer depuis (…) D’abord, la plupart des impôts censés être 'détournés' sont en réalité bel et bien versés à la Sécu. Sur le tabac, plus de 95 % des taxes (hors TVA) lui étaient affectées en 2010, et même 100 % actuellement, comme l’explique un rapport de la Cour des comptes de 2013. Sur l’alcool également, l’ensemble des taxes 'participe au financement de la Sécurité sociale'", peut-on lire également sur LeMonde.fr. 

>>>> À lire aussi : Quand la technostructure française utilise la Sécurité sociale pour anesthésier les classes populaires et conserver le pouvoir à son propre profit

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !