L'éditeur Jean-Claude Lattès est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
L'éditeur Jean-Claude Lattès est mort
©

Epilogue

L'éditeur Jean-Claude Lattès est mort

L'éditeur Jean-Claude Lattès s'est éteint samedi à l'âge de 76 ans.

Le monde de la littérature perd une nouvelle fois un grand nom. Après le décès le 2 janvier de l'éditeur Paul Otchakovsky-Laurens, célèbre dans le milieu pour avoir, entre autres, fondé les éditions P.O.L, et de Bernard de Fallois le même jour, un autre amoureux des livres, Jean-Claude Lattès, nous a quitté ce samedi 27 janvier à l'âge de 76 ans.

C'est Bernard Pivot qui a annoncé ce dimanche la nouvelle à l'AFP.

Jean-Claude Lattès avait créé en 1968 avec Jacques Lanzmann Édition Spéciale, dont le premier livre publié, Ce n’est qu’un début, de Philippe Labro, avait trouvé un large public. "En 1972, Jean-Claude Lattès fait cavalier seul, Édition Spéciale devient Éditions Jean-Claude Lattès. De 1972 à 1981, cette maison publie près de 2000 titres et rencontre de grands succès avec Le sac de billes, de Joseph Joffo, L'amour aveugle, de Patrick Cauvin, Louisiane, de Maurice Denuzière, Le nabab d'Irène Frain, Léon l'Africain d'Amin Maalouf ou encore Le vent du soir, de Jean d’Ormesson", rappelle la biographie de l'éditeur sur Wikipédia.

En 1981, Jean-Claude Lattès avait cédé sa maison au groupe Hachette et été devenu directeur général du groupe Livre. Au cours de sa carrière, il a publié des romans populaires, comme recemment "Cinquante nuances de Grey", comme des ouvrages savants.

"Jean-Claude Lattès avait un don pour flairer l'actualité et repérer les talents naissants", a commenté Bernard Pivot.

Lu sur Frane info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !