L'Australie a très peu de chance d'obtenir un seul sous-marin du programme américain actuel de construction | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Sous-marin
Sous-marin
©LUDOVIC MARIN / PISCINE / AFP

Défense

L'Australie a très peu de chance d'obtenir un seul sous-marin du programme américain actuel de construction

Les Etats-Unis auront du mal à construire assez de sous-marins pour leurs propres besoins

L'Australie n'a pratiquement aucune chance d'obtenir un seul sous-marin du programme actuel des États-Unis, selon les experts, alors qu'un autre rapport montre que les États-Unis ont du mal à répondre à leurs propres besoins souligne la BBC.

Le ministère australien de la Défense fait face à un déficit de capacités alors que la flotte existante de sous-marins de la classe Collins prend sa retraite et voit s'évanouir ses espoirs d'obtenir avant 2040, un sous-marin neuf dans le cadre de l'accord Aukus, signé avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, .

Dans le cadre de l'accord Aukus , l'Australie a prévu d'acheter au moins huit sous-marins aux États-Unis et au Royaume-Uni.

L'ancien ministre australien de la Défense, Peter Dutton, avait suggéré que les États-Unis pourraient donner à l'Australie quelques-uns de leurs sous-marins, une suggestion qui a été largement rejetée. 

Le dernier rapport au Congrès sur les progrès des efforts de construction navale des États-Unis montre que les sous-marins "ont connu une croissance des coûts" au début du programme, et qu'il y a maintenant une pénurie de pièces de rechange, des retards de maintenance pour les bateaux existants et des inquiétudes concernant les capacités des chantiers navals, ajoute la BBC.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !