L'agence de notation Fitch place le AAA américain sous surveillance négative | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'agence de notation Fitch place le AAA américain sous surveillance négative
©

Menace

L'agence de notation Fitch place le AAA américain sous surveillance négative

Les négociations sur le relèvement du plafond de la dette entre les partis démocrate et républicain ont été suspendues mardi.

L'étau se resserre autour des Etats-Unis. L'agence de notation Fitch a placé mardi le AAA américain sous surveillance avec implication négative en cas de non-accord concernant le relèvement du plafond de la dette. "Bien que Fitch continue de penser que le plafond de l'endettement sera relevé sous peu, la stratégie politicienne et la diminution de la flexibilité du financement pourraient accroître le risque de défaut des Etats-Unis", a expliqué l'agence dans un communiqué.

Fitch est par ailleurs la seule des trois grandes agences de notation à avoir placé la note américaine sous surveillance négative. Selon elle, le temps pris par les Etats-Unis pour cette négociation soulevait la question de leur capacité à honorer leurs obligations. Le Trésor américain a indiqué en début de semaine qu'il risquait de se trouver en défaut de paiement à partir du 17 octobre si aucun accord n'est trouvé entre les républicains et les démocrates.

Les négociations entre les deux partis ont été suspendues mardi. John Boehner, le président républicain de la Chambre des représentants, doit proposer un nouveau plan. Richard Durbin, numéro deux du parti démocrate au Sénat, l'a accusé d'avoir gelé les négociations en proposant un plan qualifié de "partisan" par la Maison Blanche.

Lu sur L'Expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !