Jérôme Kerviel met en cause son ancien employeur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Jérôme Kerviel met en cause son ancien employeur
©

Banque

Jérôme Kerviel met en cause son ancien employeur

Le procès en appel de l'ex-trader de la Société générale s'ouvre ce lundi à Paris.

C'est ce lundi que s'ouvre à Paris le procès de l'ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel, déjà condamné en première instance à 3 ans de prison ferme et à l'obligation de rembourser les 5 milliards d'euros de perte subies par la banque en 2008.


Alors qu'il accusait jusqu'ici la Société générale d'avoir fermé les yeux sur ses agissements, Jérôme Kerviel, défendu désormais par David Koubbi, devrait encore infléchir sa ligne de défense, affirmant que la banque savait tout mais qu'elle l'a caché par des manipulations quand le scandale a éclaté.

L'ex-trader est poursuivi pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque. Il est passible de 5 ans de prison ferme et de 375 000 euros d'amende.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !