Jean-Luc Mélenchon s'en prend à l'émission Secrets d'histoire qu'il juge antirépublicaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Jean-Luc Mélenchon s'en prend à l'émission Secrets d'histoire qu'il juge antirépublicaine
Jean-Luc Mélenchon s'en prend à l'émission Secrets d'histoire qu'il juge antirépublicaine
©Reuters

Alias Voltaire

Jean-Luc Mélenchon s'en prend à l'émission Secrets d'histoire qu'il juge antirépublicaine

Jean-Luc Mélenchon : "Nous aimerions savoir pourquoi les choix idéologiques qui dominent ces programmes sont toujours ceux de la sous-valorisation des principes républicains et laïques ?"

Le dernier numéro de Secret d'histoire consacré à Louis XVI et présenté par Stéphane Bern, qui parlait du monarque comme d'un roi pacifique, intellectuel et militant pour la révolution américaine, n'a visiblement pas conquis Jean-Luc Mélenchon. Et ce dernier n'a pas manqué de le revendiquer dans une lettre de 4 pages adressée à Delphine Ernotte-Cunci, la nouvelle patronne de France Télévisions. Appuyé par Alexis Corbière, secrétaire  national du parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon accuse la production d'avoir omis "quelques moments plus sombres de son règne et, s’ils sont évoqués de façon fugace, c’est pour être fortement minimisés". Les deux politiques dénoncent des choix de sujets trop "orientés" et étant selon eux, loin du récit officiel.

"Depuis 2008, France 2 a diffusé 88 épisodes différents de Secrets d’histoire. Sur ces 88 opus, plus de 60 % sont consacrés exclusivement à des monarques et leurs favorites. Sur les moins de 40 % restants, dont l’essentiel est consacré à des artistes (écrivains et peintres) ou des personnages folkloriques et très secondaires de l’histoire universelle (Mata Hari, le chevalier d’Éon, Robin des Bois, la bête du Gévaudan, etc.), seulement 5 émissions, soit 6 % de la totalité, ont été consacrées à des personnalités ou des lieux liés à la République" ont-ils argumenté.  Ainsi Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière souhaiteraient que l'émission s'intéresse également à des personnalités et héros de couleur, afin de faire honneur aux "principes républicains et laïques", le tout sans avoir la prétention de définir le contenu des programmes ou d'accuser Stéphane Bern, qu'ils trouvent "attachant".

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !