Jean-Louis Borloo pourrait devenir président du conseil d'administration de Huawei France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Jean-Louis Borloo pourrait devenir président du conseil d'administration de Huawei France
©ludovic MARIN / POOL / AFP

5G

Jean-Louis Borloo pourrait devenir président du conseil d'administration de Huawei France

Suite à des révélations de la rédaction de Challenges annonçant sa nomination, Jean-Louis Borloo a indiqué que la question n'était pas encore officiellement tranchée. La décision finale pourrait être prise le 15 juillet prochain.

L'ancien ministre Jean-Louis Borloo a reçu une "proposition" pour prendre la tête du Conseil d'administration de Huawei France. La décision finale sera révélée dans le cadre d'une réunion le 15 juillet prochain. 

Selon RTL, Jean-Louis Borloo a tenu à réagir suite aux informations de Challenges au sujet de sa nomination

"Il n'y a strictement rien de fait. Le conseil d'administration est le 15 juillet et on débattra à ce moment-là. Mais la question se pose, une proposition m'a été faite. Ken Hu (le vice-président de Huawei, ndlr) sera à Paris le 8 et je vais en parler avec lui". 

Jean-Louis Borloo a tenu à préciser qu'il avait déjà été "pendant deux ans administrateur" de Huawei jusqu'à la fin de l'année 2018. Jean-Louis Borloo devrait remplacer François Quentin, qui a quitté son poste en décembre 2018. 

Huawei est au cœur de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. La société est également soupçonnée de permettre à Pékin d'espionner les communications des pays qui les utiliseraient. Ces accusations ont été réfutées par Huawei. 

Jean-Louis Borloo est également à la tête de la fondation Energies pour l'Afrique depuis 2015.

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !