30 000 noms de domaine à nouveau mis en vente | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
30 000 noms de domaine 
à nouveau mis en vente
©

Terrain glissant

30 000 noms de domaine à nouveau mis en vente

Parmi les appellations autorisées par le Conseil constitutionnel : "email", "entreprise" mais aussi "hitler" ou "islam".

Le Conseil constitutionnel a décidé que l'interdiction qui touchait plusieurs dizaines de milliers de noms de domaine depuis 2004 "affectait la liberté de communication et la liberté d'entreprendre".

Dès lors, depuis ce 1er juillet 2011 sont désormais mis en vente des termes liés aux crimes, aux infractions, aux pays ou aux professions règlementées. On peut donc se porter acquéreur de "nazisme", "mutilation", "architecte", "email", "alcool" ou encore "sadisme" "eglise" et "satan".

Pour que l'Afnic accède aux demandes, il faut être le premier à la solliciter et démontrer des "motifs légitimes" (qu'il reste à définir par décret).

L'Afnic a d'ores et déjà reçu 3 694 demandes de "http" à "usurpation" en passant par "juif" ou "islam". Le centre d'information et de gestion des noms de domaine internet peut aussi reprendre certains termes en cas d'utilisation "non conforme".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !