Impact du variant Omicron sur le transport aérien : plus de 4.500 vols ont été annulés dans le monde pour le week-end de Noël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Plus de 4.500 vols ont été annulés par les compagnies aériennes face au variant Omicron et après les hausses des contaminations liées à la pandémie de Covid-19.
Plus de 4.500 vols ont été annulés par les compagnies aériennes face au variant Omicron et après les hausses des contaminations liées à la pandémie de Covid-19.
©DAVID MCNEW / AFP

Voyage, voyage

Impact du variant Omicron sur le transport aérien : plus de 4.500 vols ont été annulés dans le monde pour le week-end de Noël

Avec la hausse des contaminations liées au variant Omicron et alors que des pilotes et des hôtesses de l’air sont touchés par la Covid-19, plus de 4.500 vols ont été annulés par les compagnies aériennes durant le week-end de Noël à travers la planète.

Plus de 4.500 vols ont été annulés par les compagnies aériennes tandis que des milliers d'autres étaient retardés dans le monde, face au variant Omicron et après les hausses des contaminations liées à la pandémie de Covid-19. La crise sanitaire vient fortement perturber les voyages pendant les fêtes de fin d’année et à l’occasion des célébrations de Noël. Selon le site Flightaware, on comptait, ce samedi 25 décembre en début de matinée, au moins 2.000 annulations de vols, dont 700 sont des trajets liés aux Etats-Unis, qu'il s'agisse de liaisons internationales ou internes, et plus de 1.500 retards.

Environ 2.400 annulations et près de 11.000 retards ont été recensés vendredi selon la même source, qui comptabilise déjà plus de 600 annulations prévues dimanche.

Ces difficultés sont directement liées à la pandémie. Des pilotes, des hôtesses de l'air et d'autres membres du personnel ont dû être mis en quarantaine après avoir été exposés au Covid-19, ce qui a contraint les compagnies Lufthansa, Delta ou encore United Airlines à annuler des vols à travers le monde.

Selon Flightaware, United Airlines a dû annuler environ 200 vols vendredi et samedi, soit 10% de ceux qui étaient programmés.

Delta Air Lines a également annulé 260 vols samedi, et 170 la veille, toujours selon Flightaware, invoquant à la fois Omicron et des conditions météo défavorables.

Plus de dix vols d'Alaska Airlines, dont des employés ont indiqué « avoir été potentiellement exposés au virus » et ont dû s'isoler en quarantaine, ont aussi été annulés.

Les compagnies aériennes chinoises sont en réalité à l'origine du plus grand nombre d'annulations : China Eastern a supprimé environ 480 vols, soit plus de 20% de son plan de vol, tandis qu'Air China a annulé 15% de ses départs prévus.

Après la période de Noël, le trafic aérien des journées du 31 décembre pourraient aussi être fortement perturbées si la situation sanitaire continue de se dégrader à travers la planète.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !