Immobilier, tarif du gaz, étiquetage alimentaire… voici ce qui change au 1er avril | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Immobilier, tarif du gaz, étiquetage alimentaire… voici ce qui change au 1er avril
©Reuters

Du neuf

Immobilier, tarif du gaz, étiquetage alimentaire… voici ce qui change au 1er avril

Plusieurs mesures importantes pour le consommateur entrent en vigueur en ce samedi 1er avril.

Une diminution des tarifs du gaz

C'est une nouvelle qui va faire plaisir aux sept millions de foyers concernés par ce changement. Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par l'opérateur historique Engie, vont baisser ce 1er avril. Une diminution d'environ 0.7% qui intervient après une forte hausse des tarifs de 2,6% le 1er mars dernier. 

Les tarifs des artisans plus transparents

A compter d'aujourd'hui, les professionnels intervenant au domicile des particuliers pour des travaux, comme les plombiers ou les serruriers, devront obligatoirement afficher leurs tarifs sur internet s'ils ont un site, selon un arrêté paru au Journal officiel le 28 janvier. Le texte précise que toutes les informations concernant le taux horaire de main d'œuvre, les modalités de décompte du temps estimé, les prix des prestations forfaitaires, les frais de déplacement ou le caractère gratuit ou payant du devis "doivent également être aisément accessibles sur tout espace de communication en ligne dédié au professionnel".

L'étiquetage de certains produits alimentaires se précise

C'est une expérimentation, qui doit durer jusqu'à début 2019. Les viandes vendues devront désormais mieux préciser l'origine du produit, en indiquant le pays de naissance, d'élevage, et d'abattage des animaux. Concernant le lait, le pays de collecte, de conditionnement et de transformation du produit doit être mentionné. Cet arrêté était en fait en vigueur depuis le 1er janvier, mais était jusqu'à présent facultatif.

Plus de clarté dans les annonces immobilières

Les agences immobilières sont désormais tenues de mieux informer les clients sur leurs tarifs. Un arrêté, paru au Journal officiel en janvier, impose de nouvelles obligations aux professionnels qui mettent en relation acquéreurs ou locataires et vendeurs ou bailleurs de biens immobiliers. Les prix TTC de toutes leurs prestations ont l'obligation d'être affichés sur leurs sites Internet et en vitrine. En ce qui concerne la vente, les annonces doivent mentionner explicitement le montant des honoraires à la charge de l'acheteur. Et les annonces relatives à la location mentionner les frais à la charge du locataire

La trêve hivernale prend fin

La trêve hivernale s'arrête ce samedi 1er avril, et ce, jusqu'au 1er novembre. En cas d'impayés, les expulsions locatives, ou encore les coupures de gaz et d'électricité sont de nouveau possibles.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !