Hôpital Cochin à Paris : une femme meurt dans la salle d'attente | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Hôpital Cochin à Paris : une femme meurt dans la salle d'attente
©

Bizarre tout de même

Hôpital Cochin à Paris : une femme meurt dans la salle d'attente

Une enquête interne a été ouverte "pour éclaircir les circonstances" de ce décès "inexpliqué" samedi au service des urgences.

Que s'est-il passé ce samedi dans la salle d'attente des urgences de l'hôpital Cochin à Paris ? Cette question demeure un véritable mystère : une sexagénaire y est décédée de manière encore "inexpliquée", comme l'a annoncé ce jeudi l'hôpital dans un communiqué. C'est pourquoi une enquête interne vient d'être lancée : elle aura pour objectif d'"éclaircir les circonstances" de cette mort. 

A l'heure actuelle, seule certitude : une patiente de 61 ans est décédée après avoir été conduite aux urgences par les pompiers "pour une plaie du pied" à la suite d'"une chute sans signe de gravité", précise le communiqué du directeur général de l'hôpital. Arrivée vers 17h15 sur place, "la patiente a été prise en charge dans la demi-heure pour un premier examen, qui n'a pas, lui non plus, montré de signe de gravité objectif", précise le communiqué.

Elle a ensuite été "installée en zone de surveillance, à proximité des soignants", selon l'hôpital pour lequel "il existe des incertitudes sur ce qui s'est déroulé dans les heures qui ont suivi, le décès de la patiente ayant été constaté à 23h00". L'hôpital indique que "les effectifs médicaux et paramédicaux étaient au complet". "L'activité du service d'accueil des urgences de l'Hôpital Cochin le samedi 15 février 2014 était dans la moyenne de celle observée ces dernières semaines", assure l'hôpital.

Cependant, cette information est réfutée par certains médecins qui affirment dans un communiqué : "le service d'urgences de Cochin était complètement saturé, comme le sont quotidiennement toutes les urgences parisiennes depuis la fermeture de l'Hôtel Dieu le 4 novembre 2013". Un début d'explication ?

[Mise à jour jeudi 20 février à 13h15] : La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a demandé aux hôpitaux de Paris de faire "la lumière dans les meilleurs délais" sur cette affaire.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !