Harcèlement sexuel : John Lasseter, directeur artistique de Disney Animation, quitte ses fonctions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Harcèlement sexuel : John Lasseter, directeur artistique de Disney Animation, quitte ses fonctions
©Jesse Grant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Monstre & Cie

Harcèlement sexuel : John Lasseter, directeur artistique de Disney Animation, quitte ses fonctions

Le réalisateur de Toy Story et de Cars est accusé de "comportements inappropriés" envers des employées de Disney.

La prise de conscience engendré par la chute du producteur Harvey Weinstein et le mouvement #MeToo a touché d'autres hommes puissants, comme l'acteur Kevin Spacey ou le producteur Brett Ratner. Cette fois, c'est le réalisateur oscarisé John Lasseter qui s'en va par la petite porte.

Directeur artistique de Pixar Animation Studios et de Walt Disney Animation Studios ainsi que conseiller artistique de Walt Disney Imagineering, John Lasseter, 61 ans, va occuper un rôle de consultant au sein de Disney jusqu'au 31 décembre, puis va quitter le groupe.

"John a eu une carrière remarquable chez Pixar et Disney Animation, réinventant le métier de l'animation, prenant des risques inouïs et racontant des histoires originales, de grande qualité et intemporelles. Nous sommes profondément reconnaissants de sa contribution qui comprend la superbe relance des studios Disney Animation. L'une des plus grandes réussites de John est d'avoir assemblé une équipe de grands conteurs et d'innovateurs dont la vision et le talent ont défini les normes de l'animation pour les générations à venir", a commenté Robert Iger, PDG de Disney, sans s'appesantir sur les raisons de ce départ...

En novembre, le réalisateur avait été accusé de comportements inappropriés, tels que des "étreintes non consenties", envers des employées de l'entreprise. Il avait présenté ses excuses et reconnu "avoir échoué" à insuffler une culture "de la confiance et du respect" dans ses studios. Il s'était alors mis en congé sabbatique pour six mois.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !