Guaino répond à Strauss-Kahn | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Guaino répond
à Strauss-Kahn
©

Cinglant

Guaino répond à Strauss-Kahn

Suite aux plaintes de l'ex-directeur du FMI, le conseiller du président lui conseille de faire preuve de "décence".

Henri Guaino n'y va pas de main morte. Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a estimé ce jeudi sur France 24 que "la meilleure défense" de Dominique Strauss-Kahn serait "la décence". Interrogé par France 24 sur la plainte contre lui annoncée par les avocats de l'ex-directeur du FMI, Henri Guaino a répondu : "Je n'en sais rien, c'est ce que j'ai lu dans la presse".

"Il faudra s'interroger sur l'instrumentalisation permanente de la justice dans le débat politique et dans le débat public", a commenté le proche du président. Il a rappelé qu'interrogé sur l'étalage de la vie privée de l'ex-directeur général du FMI, il avait répondu que "si Strauss-Kahn était à la une des journaux, ce n'était pas à cause de sa vie privée, mais parce qu'il était impliqué dans des enquêtes en cours sur des affaires concernant des actes délictueux", à New York comme à Lille.

"Je n'ai jamais dit ni qu'il était coupable, ni qu'il était délinquant", a fait valoir Henri Guaino, à propos de l'ancien ministre socialiste. Dominique Strauss-Kahn et son épouse Anne Sinclair ont annoncé mardi une plainte contre le conseiller ainsi que l'assignation de plusieurs médias, dont Le Figaro.

Lu sur Jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !