François Hollande veut un sommet de la zone euro pour relancer l'économie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
François Hollande souhaite la tenue d'un sommet européen
François Hollande souhaite la tenue d'un sommet européen
©Reuters

Initiative

François Hollande veut un sommet de la zone euro pour relancer l'économie

C'est en tout cas ce qu'il a proposé ce jeudi lors de la conférence annuelle des ambassadeurs.

La crise économique frappe encore de plein fouet l'Europe. Et ce ne sont pas les derniers chiffres en date qui diront le contraire. En effet, la zone euro a vu son produit intérieur brut (PIB) stagner au deuxième trimestre, après avoir progressé de seulement 0,2% au trimestre précédent, a indiqué mi-août l’office européen des statistiques Eurostat. Des chiffres bien en-deçà des espérances puisque les analystes tablaient sur une croissance de 0,2% au deuxième trimestre, au même rythme qu’en début d’année, et non sur une croissance zéro.  L'inquiétude est d'autant plus vive que l'Allemagne et la France, censées être les moteurs de l'Europe, sont en panne. Dès lors, il s'avère urgent de prendre le taureau par les cornes. C'est pourquoi François Hollande va demander une réunion d'urgence.

"Je proposerai qu'un sommet de la zone euro puisse être réuni dans les meilleurs délais pour prendre les décisions nécessaires", a-t-il déclaré lors de la conférence annuelle des ambassadeurs de France à Paris. La volonté du chef de l'Etat est la suivante : définir une nouvelle initiative de croissance au niveau européen et arrêter un rythme de réduction des déficits budgétaires qui tiendra compte du risque de déflation. Objectif : conjurer le spectre de la "longue stagnation" qui menace l'Union européenne.

A noter que sur le plan national, François Hollande et Manuel Valls ont eu beau changer de gouvernement, rien n'y fait : les Français n'ont toujours pas confiance en eux. Selon un sondage réalisé par OpinionWay, 75% des Français ne font pas confiance au nouveau gouvernement pour relancer l'économie. Et parmi ceux qui ont voté pour François Hollande en 2012, ils ne sont que 52% à croire encore en lui. Alors à l'échelle européenne…

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !