Fillon se félicite du retour de la croissance | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Fillon se félicite du retour 
de la croissance
©

Pragmatique

Fillon se félicite du retour de la croissance

Le Premier ministre reconnaît toutefois ne pas avoir de "baguette magique" pour améliorer le pouvoir d'achat.

François Fillon a étrenné la nouvelle émission politique de TF1 "Parole directe", ce jeudi soir sur TF1. Le Premier ministre a répondu aux questions de Laurence Ferrari sans éluder aucun sujet pendant une vingtaine de minutes.

Le chef du gouvernement a pu appuyer son plaidoyer en faveur du bilan de 4 années d'action sur les chiffres de la croissance que s'apprête à publier l'INSEE. François Fillon annonce une hausse du PIB de 0,8 % pour le premier trimestre 2011 (certainement 1 %), soit "deux fois plus que la Grande Bretagne".

Le Premier ministre a toutefois reconnu "ne pas avoir de baguette magique" pour améliorer encore le pouvoir d'achat des Français, surtout en période de crise, mais "le gouvernement reste concentré sur la croissance et l'emploi. Les résultats, nous sommes en train de les avoir", a t-il dit.

François Fillon est également revenu sur la polémique suscitée par les propos de Laurent Wauquiez sur le RSA, estimant que le débat état clos après que ministre des Affaires européennes s'est excusé d'une maladresse de forme.

En ce qui concerne l'élection présidentielle de 2012, le Premier ministre a redit que les centristes avaient leur place dans la majorité, alors que Jean-Louis Borloo s'apprête à quitter l'UMP pour rejoindre la confédération des centres ce week-end. M. Fillon a par ailleurs indiqué qu'il souhaitait que Dominique Strauss-Kahn aille jusqu'au bout de son mandant au FMI étant donné la grave situation dans laquelle se trouvent certains pays européens, spécifiquement la Grèce.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !