François Fillon : "Je vais la gagner, cette primaire" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon : "Je vais la gagner, cette primaire"
©Capture BFMTV

Conviction

François Fillon : "Je vais la gagner, cette primaire"

Sur le plateau de RMC/BFMTV ce lundi, le député de la 2e circonscription de Paris a affirmé sa détermination pour les prochaines primaires de la droite.

Pour François Fillon chez Jean-Jacques Bourdin le 4 juillet, c'est une rafale de petites phrases.

Tout d'abord, une remarque sur la politique en général, l'élu Les Républicains affirme que "les démagogues font souffrir les Français", et qu'il a "du mal à faire de la démagogie".

M. Fillon estime par ailleurs que personne au sein de la classe politique "ne voudra revenir sur la loi contre le cumul des mandats".

Pour l'ancien Premier ministre, la France a besoin de travailler plus, et de dépenser moins, et s'estime être le seul à proposer cette ligne dans son programme : "Je ne vois pas dans le projet les Républicains où l'on baisse les dépenses publiques.", estime-t-il, avant d'ajouter : "Je voudrais que le temps de travail soit négocié librement au sein des entreprises."

Par ailleurs, "Il faut réduire la durée d'indemnisation du chômage tout en offrant une possibilité de formation", indique M. Fillon, qui propose aussi "un référendum sur le nombre de parlementaires".

"Pour baisser les dépenses publiques il n'y a qu'une solution: diminuer les emplois publics", a-t-il conclu au sujet du registre de la réduction des dépenses d'État.

Sur la possible annulation des universités d'été du PS à Nantes sur des craintes de sécurité : "Ça en dit long sur l'autorité de l'État et celle du Président de la République", a-t-il lancé.

En outre, le candidat à la primaire de la droite se dit "choqué que 4 cellules soient mobilisées pour S. Abdeslam à Fleury-Mérogis"

A savoir s'il se retirerait de la vie politique en cas de défaite aux prochaines primaires de la droite, François Fillon annonce : "Je ne serai pas battu, je vais la gagner cette primaire. Mon programme est le seul à pouvoir relancer le pays."

 

 

Lire aussi : Pourquoi François Fillon s'est réconcilié avec le séguinisme

Vu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !