Face aux manifestations du monde musulman, François Hollande défend la liberté d'expression | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François Hollande, après les attentats contre Charlie Hebdo
François Hollande, après les attentats contre Charlie Hebdo
©Reuters

Principe

Face aux manifestations du monde musulman, François Hollande défend la liberté d'expression

Le président a rappelé les "principes et les valeurs" de la France lors de ses vœux dans son fief de Tulle.

Alors que la nouvelle Une de Charlie Hebdo a créé des troubles en Afrique et au Proche-Orient, François Hollande a tenu à réaffirmer que "la France avait des principes, des valeurs" dont "notamment la liberté d'expression".

Plusieurs milliers de manifestants sont descendus dans la rue notamment au Niger où le Centre culturel français de Zinder, la deuxième ville du pays, a été incendié. Quatre personnes sont mortes lors de heurts avec la police et plusieurs églises ont été prises pour cibles. Dans la foule, certains ont brûlé le drapeau français. " On n'en a pas terminé avec ces comportements là, et il faudra les punir, parce que quand ils se passent en France c'est intolérable, mais même aussi à l'étranger" a-t-il insisté auprès des journalistes. "Ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme."

 Le chef d'Etat était à Tulle en Corrèze pour présenter ses vœux et montrer que "la vie continue, que nous avons traversé une épreuve avec beaucoup de dignité, beaucoup d'efficacité."

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !