Le docteur Bonnemaison en liberté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Le docteur Bonnemaison 
en liberté
©

Euthanasie active

Le docteur Bonnemaison en liberté

La cour d'appel de Pau à décidé de laisser le docteur Nicolas Bonnemaison en liberté sous contrôle judiciaire.

Le docteur Bonnemaison, accusé d'euthanasie active sur au moins sept patients à l'hôpital de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) a été laissé en liberté. La cour d'appel de Pau a décidé que l'urgentiste n'irait pas en prison. Il reste donc en liberté sous contrôle judiciaire jusqu'à son procès.

Le médecin urgentiste Nicolas Bonnemaison est mis en examen pour « empoisonnement sur personnes particulièrement vulnérables ». Le médecin a reconnu les faits et l'utilisation d'un médicament à base de curare - le Nocuron.

Malgré ses accusations, aucune des familles des victimes, ni le conseil de l'ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques n'ont pour l'instant porté plainte contre l'urgentiste.

Si Nicolas Bonnemaison reconnaît les faits, il a également expliqué qu'il « ne regrette pas son geste » sur ces patients considérés en fin de vie. Son avocat a, par ailleurs, fait savoir que son client avait voulu « abréger les souffrances de personnes qui allaient décéder dans les minutes suivantes ».

Le médecin est, pour le moment, sous le coup d'une interdiction d'exercer.

Lu sur 20 minutes.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !