En 2014, le prix des fruits et légumes a nettement baissé en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
En 2014, le prix des fruits et légumes a nettement baissé en France
©

Bonne nouvelle

En 2014, le prix des fruits et légumes a nettement baissé en France

Selon une étude de Familles Rurales, les prix ont respectivement reculé de 12% et 3% cet été.

Après une année 2013 marquée par des hausses spectaculaires, c'est une bonne nouvelle pour les consommateurs : le prix des fruits et légumes revient à son niveau de 2012, comme l'annonce le journal La Croix ce jeudi.

D'après "l'Observatoire des prix fruits et légumes" mené par l'association Familles Rurales, qui observe l'évolution des prix d'une quinzaine de fruits et légumes les plus consommés chaque année, le prix des fruits est en baisse de 12% cet été. En 2013, les intempéries au printemps avaient considérablement abimé les récoltes, avec pour conséquence une augmentation des prix. Cette année, les prix sont plus abordables, avec une moyenne de 3,34 euros le kilo. A l'exception du poivron, qui a augmenté de 3%.  En ce qui concerne les légumes, les prix ont également chuté, à 2.15 euros le kilo.

"C'est un retour à la normale, avec un printemps précoce et un début d'été favorable, ce qui pousse à une grande production, et par contre un été capricieux qui a ralenti la consommation", rendant possible une baisse des prix, a précisé Dominique Marmier, président de Familles Rurales.

Quant au "Made in France", les produits français ne sont pas forcément plus coûteux que les fruits et légumes importés de l'étranger, révèle l'association. A part pour les fraises, qui sont plus chères de deux euros lorsqu'elles proviennent de France. Les produits bio sont, sans surprise, plus chers que les fruits et légumes classiques. Au kilo, le prix d'un panier de fruits bio sera en moyenne 50% à 60% plus cher qu'un panier normal.  

Lu sur francetvinfo.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !