« Emmerder » les non-vaccinés : 53% des Français sont choqués par les déclarations d’Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
53% des Français sont choqués par les déclarations d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés, selon un sondage Elabe pour BFMTV.
53% des Français sont choqués par les déclarations d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés, selon un sondage Elabe pour BFMTV.
©PASCAL ROSSIGNOL / POOL / AFP

Propos du chef de l'Etat

« Emmerder » les non-vaccinés : 53% des Français sont choqués par les déclarations d’Emmanuel Macron

D’après un sondage Elabe pour BFMTV, les Français sont divisés suite aux propos polémiques d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés lors de son entretien auprès des lecteurs du Parisien. Une majorité de Français (53%) est choquée par Emmanuel Macron qui avait fait part de son « envie » de vouloir « emmerder » les non-vaccinés, via notamment la stratégie du passe vaccinal.

Alors que les propos d’Emmanuel Macron ont agité la sphère médiatique et politique depuis 24 heures, un sondage Opinion 2022, réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV et L'Express en partenariat avec SFR, révèle la réaction des Français après les déclarations chocs du chef de l’Etat vis-à-vis des non-vaccinés. Dans une interview accordée à des lecteurs du Parisien et publiée dans la soirée de mardi, Emmanuel Macron a fait part de son « envie » de vouloir « emmerder » les non-vaccinés contre la Covid-19, via notamment la politique sanitaire déployée par le gouvernement avec le passe vaccinal actuellement au cœur des débats à l’Assemblée nationale. Les déclarations du président de la République ont scandalisé l'opposition et divisé la majorité.

Selon le sondage Elabe dévoilé par BFMTV et L’Express et réalisé après la publication de l'article du Parisien, 53% des personnes interrogées se disent choquées par les propos d'Emmanuel Macron à l'encontre des non-vaccinés. 35% se disent très choqués et 18% assez choqués par les propos du président de la République.

22% des personnes interrogées ne sont pas du tout choquées par la déclaration polémique.

Parmi les autres propos très commentés du chef de l’Etat dans cet entretien au Parisien figurait cette phrase :

« Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen ».

52% des sondés ne se disent pas choqués par ces propos sur la notion d’irresponsabilité.

Elabe, dans le cadre de cette enquête, a diffusé une étude sur le regard que portent les Français sur la crise sanitaire et sur la vaccination, près de deux ans après le début de la pandémie de Covid-19.

À Lire Aussi

Emmanuel Macron joue cyniquement de l’indifférence civique d’une grande partie de la population face à sa dérive illibérale

66% des personnes interrogées estiment que la situation hospitalière serait meilleure si tous les Français étaient vaccinés.

En revanche, 57% des Français sondés considèrent que le choix individuel de ne pas se faire vacciner doit être respecté.

Une majorité de Français interrogés (53%) est opposée à l'idée de faire payer les frais hospitaliers aux personnes atteintes de la Covid-19 mais qui ne sont pas vaccinées.

Ce sondage a été mené auprès d’un échantillon de 855 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus. Interrogation par Internet les 4 et 5 janvier 2O22. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, région de résidence et catégorie d’agglomération.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !