Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Emmanuel Macron est aussi un adepte du ski
Emmanuel Macron est aussi un adepte du ski
©LAURENT DARD / DDM / AFP

Tourisme

Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année

Les stations ne rouvriront pas à Noël, elles vont perdre 20 à 25% de leur chiffre d'affaires annuel.

Emmanuel Macron l'annoncé hier soir, les stations françaises de ski ne pourraient pas rouvrir avant janvier, donc pas pendant les fêtes de fin d'année. "C’est vraiment la douche froide ce soir", a déploré mardi 24 novembre sur France Info Radio Jean-Luc Boch, maire de La Plagne Tarentaise, président de l’association nationale des maires de montagne et président de France Montagne interrogé par France Info Radio mardi soir après les annonces présidentielles.

Officiellement "Rien n'est encore tranché pour les stations de ski, puisqu'une concertation avec les acteurs du secteur est en cours, mais le président de la République s'est prononcé pour une réouverture en janvier et il a promis une coordination avec nos voisins européens à ce sujet.

Jean-Luc Boch ajoute que les Autrichiens et les Suisses, pour l'instant, veulent laisser ouvertes leurs stations, et il précise "je le rappelle, ce sont en Europe l'Autriche et la Suisse".

"Ceci alors que les fêtes de fin d'année c'est Suivant les massifs, suivant les stations, entre 20 et 25% du chiffre d'affaires, donc c'est beaucoup d'argent et c'est surtout beaucoup d'emplois".

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !