Emmanuel Macron annonce l'ouverture de l'Académie de santé de l'OMS à Lyon en 2023 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Emmanuel Macron lors d'une visioconférence depuis l'Elysée.
Emmanuel Macron lors d'une visioconférence depuis l'Elysée.
©CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP

Anticipation

Emmanuel Macron annonce l'ouverture de l'Académie de santé de l'OMS à Lyon en 2023

Le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, a annoncé ce lundi, à l'occasion de l'Assemblée de l'OMS, que l'Académie mondiale de la santé, destinée à « devenir la structure de formation de référence en matière de santé publique », allait ouvrir ses portes à Lyon en 2023.

Emmanuel Macron a précisé ce lundi, lors de l'Assemblée de l'OMS, que l'Académie mondiale de la santé, allait ouvrir à Lyon en 2023. Le projet de cette académie avait été lancé en juin 2019, avant le début de la pandémie du Covid-19, afin de « former aux enjeux sanitaires globaux les responsables publics, les dirigeants d'entreprises et les forces vives de la société civile mondiale ».

Le président français s’est exprimé lors d’une allocution diffusée en ligne au début de la 74e Assemblée mondiale de la Santé, qui se déroule à Genève jusqu'au 1er juin.

« La France s'est engagée à y investir plus de 120 millions d'euros (...) Ses portes ouvriront à Lyon en 2023 mais elle offrira dès cet été un premier catalogue de formations en ligne », selon Emmanuel Macron.

Cette structure de l'OMS, qui est en partie financée par les collectivités locales, doit être implantée sur le pôle de recherche en biotechnologie de Gerland, qui abrite le Centre international de recherche contre le cancer et des groupes pharmaceutiques comme Sanofi.

Selon l'OMS, l’enjeu de la formation est majeur puisque, selon l’organisation, il manquera 18 millions d'agents de santé d'ici à 2030, notamment dans les pays les moins riches.

Selon Emmanuel Macron, « la pandémie actuelle, avec son cortège de désinformation, nous a permis de constater l'importance de la science et de systèmes de santé robustes. L'accès aux données scientifiques, à une information fiable, la formation du grand public comme des personnels de santé sont essentiels dans le combat actuel contre la pandémie. Ils seront au moins aussi importants face à tous les chocs que nous ne manquerons pas de connaître dans les années et les décennies à venir ».

France 3 Régions

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !