Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
©JEFF PACHOUD / AFP

Lyon

Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb

La République en marche a retiré ce vendredi son investiture à Gérard Collomb pour le second tour des municipales à Lyon. Cette décision intervient au lendemain de l’accord de l’ancien ministre avec la droite locale, selon des précisions du mouvement présidentiel dans un communiqué.

Le "divorce" est donc officiellement acté entre La République en marche et Gérard Collomb. La commission nationale d’investiture du parti présidentiel a dévoilé sa décision ce vendredi sur le cas de Gérard Collomb qui a annoncé ce jeudi qu’il se désistait au profit d’un candidat LR pour la présidence de la métropole à Lyon dans le cadre des élections municipales. 

"La commission nationale d’investiture dénonce la décision de Gérard Collomb et de Yann Cucherat de s’allier avec Laurent Wauquiez, Etienne Blanc et François-Noël Buffet", selon des précisions de La République en marche qui a tenu à avertir qu’une décision similaire s’appliquera à "l’ensemble des candidats dans les arrondissements lyonnais et les circonscriptions de la métropole qui décideraient de s’engager à leur tour dans ce schéma d’alliance".

Stanislas Guérini, Délégué général de La République En Marche, n’ pas été tendre avec Gérard Collomb dans un communiqué dévoilé aujourd’hui :

"En choisissant de s’allier avec Les Républicains avec la bénédiction de Laurent Wauquiez plutôt que d’œuvrer au rassemblement de notre famille politique, Gérard Collomb franchit une ligne rouge. Je ne peux cautionner un tel accord politique…Je l’affirme clairement : nos valeurs seront toujours plus importantes que quelques sièges dans un conseil municipal. Nous ne les troquerons jamais contre un mandat".  

Gérard Collomb avait annoncé une alliance avec la droite. Il a fait le choix de s'effacer derrière le candidat LR François-Noël Buffet pour la présidence de la métropole et pour faire barrage aux Verts (EELV).

Le "poulain" de Gérard Collomb pour la mairie, Yann Cucherat, perd aussi le soutien de La République en marche. 

La campagne électorale du second tour des élections municipales à Lyon s'annonce donc mouvementée. 

Le Progrès

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !