Elections en Corse : Jean-Luc Mélenchon se réjouit de la défaite des communistes et félicite les nationalistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elections en Corse : Jean-Luc Mélenchon se réjouit de la défaite des communistes et félicite les nationalistes
©AFP

Colère rouge

Elections en Corse : Jean-Luc Mélenchon se réjouit de la défaite des communistes et félicite les nationalistes

Le député de Marseille n'a pas du tout apprécié l'alliance entre des Insoumis et des communistes.

Un cri de joie plutôt surprenant venant de la part d'un partisan d'une République une et indivisible. Dimanche, Jean-Luc Mélenchon s'est réjoui de la large victoire de la coalition nationaliste de Gilles Simeoni et de Jean-Guy Talamoni, lors des élections territoriales en Corse. Il a notamment salué une "punition" pour le chef de l'Etat et la tambouille du parti communiste.

"En Corse, le dégagisme c'est Simeoni. Bravo ! Macron sévèrement puni. Le FN ridiculisé. L'usurpation d'identité et la tambouille du PCF ont été durement sanctionnées". Avec moins de 6% de voix, les communises ont en effet subi une vraie déroute. 

Dans un deuxième tweet, le leader Insoumis précise son propos. "En Corse, le PCF a intitulé sa liste 'Corse insoumise' en dépit de nos démentis. Ils sont éliminés. Avis aux amateurs d'usurpation d'identité".

Alexis Corbière, bras droit de Jean-Luc Mélenchon, s'est montré plus mesuré ce lundi matin sur LCI sur le résultat corse. "C'est un phénomène politique qu'il faut observer. Ça ne veut pas dire qu'on est totalement d'accord avec ça, mais il faut l'observer, pas avec condescendance ni arrogance."

Lu sur Lab

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !