EDF : Jean-Bernard Lévy succède à Henri Proglio à la tête du groupe, Hollande confirme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
EDF : Jean-Bernard Lévy succède à Henri Proglio à la tête du groupe, Hollande confirme
©

L'heure du choix

EDF : Jean-Bernard Lévy succède à Henri Proglio à la tête du groupe, Hollande confirme

C'est une information des Echos. Jean-Bernard Lévy a travaillé de nombreuses années chez Vivendi, dont il a opéré le sauvetage, avant de diriger le groupe Thales, qu'il a également remis dans la bonne direction.

La nouvelle vient de tomber. Selon le quotidien économique Les Echos, l'Elysée a finalement jeté son dévolu sur Jean-Bernard Lévy pour remplacer Henri Proglio à la tête d'EDF. Le gouvernement avait déjà retardé son choix fin septembre et donnait l'impression de ne pas avoir encore trouvé de solution pour la direction du groupe, qu'il détient à 84,5%. Ainsi, ces derniers jours, de nombreux noms ont émergés. On a parlé de Philipe Varin, l'ex-patron de PSA et de Martin Val, ex-patron d'Europ Assistance, mais jamais de Jean-Bernard Lévy. Ce dernier a travaillé de nombreuses années chez Vivendi, dont il a opéré le sauvetage, avant de diriger le groupe Thales, qu'il a également remis dans la bonne direction.

Si le gouvernement reconnait que le bilan d'Henri Proglio à la tête d'EDF est globalement "bon", il a souhaité "tourner la page". "Avec la loi de transition énergétique (…), c'est une nouvelle stratégie qui se met en œuvre pour EDF. C’est logique que le gouvernement ait besoin d’incarner ce changement", aurait déclaré une source proche du dossier au journal Libération. Chiraquien historique converti ensuite au sarkozysme, Henri Proglio semblait assuré de sa reconduite, faute de rivaux. Mais il en a été décidé autrement. Ce midi, François Hollande a confirmé en Conseil des ministres la nomination de Jean-Bernard Lévy. Le président de la République a justifié le changement à la tête d'EDF par la "phase nouvelle" engendrée par la loi sur la transition énergetique.

Désormais, le comité des nominations d'EDF se réunira jeudi 16 octobre au matin. Il étudiera la liste des douze administrateurs indépendants et représentants de l'Etat proposés au vote des actionnaires. Toutefois, la réunion aura surtout lieu pour la forme. En effet, la liste aura été transmise par l’Agence des participations de l’Etat et aura été validée par le président de la République. Puis, le conseil d'administration validera la liste des administrateurs et adoptera les nouvelles résolutions. Ces dernières seront présentées à l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires le 21 novembre. 

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !