Disparition de Maëlys : les parents de la petite fille brisent le silence | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Disparition de Maëlys : les parents de la petite fille brisent le silence
©PHILIPPE DESMAZES / AFP

Enquête

Disparition de Maëlys : les parents de la petite fille brisent le silence

Ce jeudi 28 septembre, les parents de Maëlys ont parlé pour la première fois publiquement lors d'une conférence de presse. Ils ont imploré le suspect "de révéler ce qu'il sait".

Leur vie a basculé depuis que leur petite Maëlys s'est volatilisée dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, dans l'Isère, lors d'un mariage. Les parents de la petite fille vivent désormais "chez des amis, en huis-clos, avec leur autre fille, la sœur aînée de Maëlys âgée de douze ans, qui n'a pas été rescolarisée depuis le drame", selon la journaliste de BFMTV Sarah-Lou Cohen, cheffe du service police-justice. Ce jeudi 27 septembre, ils ont décidé d'organiser une conférence de presse afin de faire parler le suspect, Nordahl Lelandais. L'ancien militaire de 34 ans a été mis en examen et écroué pour "enlèvement et séquestration de mineur de 15 ans". Depuis le début de l'enquête, son comportement est bizarre et les enquêteurs sont de plus en plus convaincus qu'il est impliqué dans la disparition de Maëlys et n'excluent pas la possibilité qu'il ait eu un complice.

"Son comportement ne nous convainc pas de sa bonne foi"

La conférence de presse a été organisée à Villeurbanne. Elle a débuté à 18h33 et a été très courte. "Nous voulons remercier toutes les personnes qui ont travaillé, qui travaillent actuellement et qui travailleront à la manifestation de la vérité", a commencé le père de la petite fille. "Aujourd'hui un individu est suspecté. Nous lui demandons de dire tout ce qu'il s'est passé. Nous lui demandons de révéler ce qu'il sait", a lancé de son côté la mère. "Son comportement nous laisse penser qu'il peut détenir des informations importantes, et qui peuvent aider à retrouver notre fille. C'est notre seul souhait. Son comportement ne nous convainc pas de sa bonne foi. [...] Lui aussi doit se poser beaucoup de questions [...] Nous espérons qu'il entende notre appel à l'aide", a-t-elle ajouté. "Tous ceux qui nous regardent doivent savoir que nous nous battons pour retrouver notre fille, qui va fêter ses 9 ans. Elle aime les animaux et pense que ceux qui les aiment sont dignes de confiance. Nous pensons à elle chaque jour, chaque seconde", a-t-elle conclu émue.

Les parents de Maëlys ont également condamné "l'incendie de la gendarmerie de Grenoble la semaine dernière, qui a failli détruire des preuves importantes". Ils ne connaissaient pas le suspect avant sa venue au mariage, la petite Maëlys ne l'avait jamais rencontré auparavant. Ils ont également précisé qu'il n'y avait eu "aucune altercation" entre eux et le suspect le soir de la fête, à Pont-de-Beauvoisin.

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !