Deux doses de vaccin sont nécessaires pour une forte protection contre le variant indien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Une membre du personnel soignant inocule le vaccin contre la Covid-19 à une jeune fille sur un scooter à Bhopal le 22 mai 2021.
Une membre du personnel soignant inocule le vaccin contre la Covid-19 à une jeune fille sur un scooter à Bhopal le 22 mai 2021.
©Gagan NAYAR / AFP

Riposte face à la pandémie

Deux doses de vaccin sont nécessaires pour une forte protection contre le variant indien

Les chiffres et les données du gouvernement britannique suggèrent qu'une seule injection est moins efficace contre le variant indien de la Covid-19 qui se propage plus rapidement. La rédaction du Financial Times précise que deux doses sont nécessaires afin de garantir une protection suffisamment efficace contre la menace du variant indien.

Une nouvelle étude menée par le gouvernement britannique suggère que deux doses d'un vaccin contre la Covid-19 sont nécessaires pour fournir une forte protection contre l'infection symptomatique du variant du coronavirus identifié pour la première fois en Inde, selon la rédaction du Financial Times et d’après deux sources informées des données préliminaires.

Deux doses de vaccin ont fourni une protection de 81% contre le variante B.1.617.2 trouvé en Inde et de 87% contre la souche B.1.1.7 identifiée pour la première fois dans le Kent, dans le sud-est de l'Angleterre, selon les données des autorités sanitaires britanniques. Ces données ont été présentés lors d’une une réunion du Groupe consultatif sur les menaces de virus respiratoires nouvelles et émergentes du gouvernement (Nervtag).

Deux personnes ayant assisté à la réunion du Nervtag vendredi ont déclaré que les données montraient qu'une dose du vaccin offrait une protection de 33% contre l'infection de B.1.617.2 et de 51% contre la souche B.1.1.7.

Cela suggère qu'une seule injection offre 35% de protection en moins contre B.1.617.2 par rapport à B.1.1.7, selon les analyses du Financial Times.

Les chiffres communiquées regroupent notamment les données des vaccins Pfizer - BioNTech et AstraZeneca.

De récents cas de contaminations avec le variant indien au Royaume-Uni ont suscité l’inquiétude ces derniers jours.

Cette nouvelle recherche est susceptible de souligner l'importance de prendre deux doses de vaccins contre la Covid-19 pour se protéger et se prémunir efficacement contre le variant indien de type B.1.617.2.

Des scientifiques britanniques ont tenté de déterminer à quel point le variant B.1.617.2 est plus transmissible que les autres variantes en circulation, notamment le B.1.1.7.

La modélisation publiée la semaine dernière par des conseillers gouvernementaux a suggéré qu'il pourrait être environ 50 pour cent plus transmissible que la souche B.1.1.7, bien que de nouvelles données la semaine dernière impliquent que ce taux ne soit peut-être pas aussi élevé.

Financial Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !