Déchets nucléaires : évacuation du site de Bure par la gendarmerie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Déchets nucléaires : évacuation du site de Bure par la gendarmerie
©AFP

Fini

Déchets nucléaires : évacuation du site de Bure par la gendarmerie

Gérard Collomb a annoncé l'intervention de la gendarmerie pour "mettre fin à l'occupation illégale" du Bois-Lejuc.

Après Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement s'attaque désormais au site de Bure (Meuse). Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé l'évacuation du Bois-Lejuc où les opposants tentent d'empêcher son aménagement depuis plusieurs années. "Sous l'autorité de la préfète de la Meuse, une opération menée par la gendarmerie a débuté ce matin à 6h15 visant à mettre fin à l’occupation illégale du Bois-Lejuc, site destiné au projet d’intérêt national Cigéo, situé nord de la commune de Bure" a détaillé le ministre sur Twitter.

C'est dans cette zone que le Cigéo (Centre industriel de stockage géologique) entend créer un site d'enfouissement des déchets nucléaires, qui seront enterrés à 500 mètres sous le sol en raison de leur forte radioactivité. Au Bois-Lejuc, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) doit réaliser des forages exploratoires. Mais à l'instar de NDDL, de nombreux opposants tentent d'empêcher le projet. En avril, le TGI de Bar-le-Duc avait rendu une décision d'expulsion, contestée par les "zadistes."

De nombreux politiques ont réagi à cette évacuation.

Lu sur Ouest France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !