Croissance : le Haut conseil des finances publiques juge "réaliste" la prévision du gouvernement mais émet un bémol | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Croissance : le Haut conseil des finances publiques juge "réaliste" la prévision du gouvernement mais émet un bémol
©

Oui mais

Croissance : le Haut conseil des finances publiques juge "réaliste" la prévision du gouvernement mais émet un bémol

Pour lui, "les mesures d'économies" de 50 milliards d'euros annoncées "pourraient peser davantage que prévu par le gouvernement sur la croissance à court terme".

Le Haut conseil des finances publiques est d'accord avec la prévision de croissance émise par le gouvernement. Oui il peut y avoir 1% en 2014 et oui aussi, les 1,7% prévus pour 2015 ne sont pas "hors d'atteinte". Mais attention, il y a un bémol. En effet, selon l'organe indépendant chargé d'évaluer les trajectoires budgétaires, "les mesures d'économies" de 50 milliards d'euros annoncées "pourraient peser davantage que prévu par le gouvernement sur la croissance à court terme".

"Il existe un risque que les effets positifs sur l'emploi et les salaires de la politique d'offre n'atténuent pas les effets négatifs sur l'activité de la consolidation budgétaire", estime Didier Migaud, le président de la cour des comptes. En ajoutant la perspective de baisser les prélèvements obligatoires d'"un montant cumulé de 1 point de PIB", soit une vingtaine de milliards, après 2015, le Haut conseil relève que "ce scénario suppose un enchaînement favorable où l'effet de la confiance restaurée permettrait" de jouer sur les baisses de prélèvements, l'emploi, le pouvoir d'achat et l'investissement des entreprises.

Il dit aussi que "les effets d'entraînement de la politique de l'offre pourraient survenir avec retard". Le Haut conseil des Finances publiques est donc optimiste sur les mesures décidées mais reste prudent quant au déroulement des événements.

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

1,3 point : la différence moyenne entre les estimations de croissance de Bercy et la réalité depuis 2008Plan d'économies : derrière les vraies-fausses alternatives, la pétaudière de la pensée économique socialisteCroissance : Michel Sapin confirme que le gouvernement prévoit 1% pour 2014 et 1,7% pour 2015Plan d'économies : "trois ou quatre" hypothèses présentées mardi à Manuel Valls pour préserver les petites retraites

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !