Les Banques centrales européennes se préparent à l'après euro... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les Banques centrales européennes se préparent à l'après euro...
©

Prévoyantes

Les Banques centrales européennes se préparent à l'après euro...

... bien qu'elles disent ne pas croire à ce scénario.

Dans un rapport publié mercredi, Morgan Chase évaluait à 20% les chances que la zone euro éclate. A l'instar de la banque d'affaires, les Banques centrales européennes se préparent à un éventuel après euro, qu'il soit la conséquence de la disparition pure et simple de la monnaie unique européenne ou de la sortie de certains pays de l'union monétaire. Des scénarios auxquels elles disent ne pas croire, mais qu'elles ne peuvent pas ignorer.

Deux questions se posent pour les Banques centrales des pays de la zone euro : revenir ou non à leur devise d'avant 2002 ? Et surtout comment imprimer ou frapper dans des délais raisonnables les quantités nécessaires de billets et de pièces ? En effet, si depuis l'adoption de l'euro les Banques centrales nationales sont toujours chargées de l'impression de billets de banque, elles ne le font que sur ordre de la Banque centrale européenne. Beaucoup ont donc diminué leurs capacités d'impression ou même sous-traité.

La Banque centrale irlandaise, notamment, recense actuellement ses capacités d'accès à des planches à billets, a révélé au Wall Street Journal une source proche du dossier, selon l'expression consacrée. "Nous considérons beaucoup d'options que nous n’envisagions même pas il y a deux mois", cite le journal économique.

La Grèce, qui pour beaucoup pourrait être la première à quitter l'euro, dispose elle de ses propres planches à billets et ne devrait pas avoir trop de difficultés à récréer une monnaie nationale. D'ailleurs, depuis le début de la crise de la dette, des rumeurs reviennent régulièrement affirmant que le pays a déjà recommencé à imprimer des drachmes. "Nous n'avons absolument pas discuté de cette question", assure pourtant un des porte-parole de la Banque centrale grecque.

Les Banques centrales des pays, comme la Suisse, la Bosnie-Herzégovine ou encore la Lettonie, dont les monnaies sont indexées sur l'euro cherchent, elles, une nouvelle monnaie de référence. Au cas où...

Lu sur The Wall Street Journal

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !