Covid-19 : les Français plus préoccupés par la crise sanitaire que la crise économique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Covid-19 : les Français plus préoccupés par la crise sanitaire que la crise économique
©Yann Schreiber / AFP

Double risque

Covid-19 : les Français plus préoccupés par la crise sanitaire que la crise économique

Plus de la moitié des Français placent le risque sanitaire en tête de leurs inquiétudes, selon un sondage Ifop pour le JDD.

Un sondage Ifop pour le JDD montre que les Français sont bien plus inquiets du risque sanitaire lié au coronavirus que du risque économique engendré par la propagation de la maladie.

Alors que l'épidémie progresse, les Français s'inquiètent surtout du risque sanitaire (53%) pour leur santé et celle de leurs proches, très loin devant le risque économique (29%) et celui pour les libertés publiques (18%). Si les dirigeants d'entreprise placent le risque économique (39%) devant le risque sanitaire (35%), c'est l'inverse pour les salariés du secteur public : 60% craignent d'avoir le risque sanitaire et 22% le risque économique.

Ils sont par ailleurs 52 % à faire confiance au gouvernement pour "aider les entreprises en difficulté en raison du coronavirus" - un chiffre stable par rapport à un précédent sondage réalisé fin mai - et 41 % à lui faire confiance pour "faire face efficacement" au virus, selon ce sondage réalisé du 13 au 14 août. 

Bien entendu, cela ne signifie pas que les Français sont insouciants : ils sont tout de même 87 % à se dire inquiets des conséquences économiques de la crise du coronavirus (13 % pas inquiets) ; 73 % le sont pour eux et leur famille (27 % pas inquiets).

Le sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 14 août 2020, auprès d’un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population âgée d’au moins 18 ans, selon la méthode des quotas.

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !