Coût du travail : selon les secteurs, il varie du simple au double | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les résultats remontent à l'année 2012, soit une date antérieure à la mise en place du CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi).
Les résultats remontent à l'année 2012, soit une date antérieure à la mise en place du CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi).
©Reuters

Disparités

Coût du travail : selon les secteurs, il varie du simple au double

Le secteur de la banque et de l'assurance a le coût du travail le plus élevé, alors que ce dernier est au plus bas dans le secteur de l'hôtellerie.

Selon les conclusions d'une récente étude de l'Insee, les différences du coût du travail sont plus criantes que jamais en fonction des secteurs, des régions, mais aussi de la taille des entreprises. Au regard des chiffres mis en lumière par cette étude, il apparaît par exemple qu'un salarié français sera plus avantagé s'il travaille en Ile-de-France dans le secteur de la banque, que s'il travaille dans un restaurant situé dans une autre région. En effet, le secteur de la banque et de l'assurance a le coût du travail le plus élevé, alors qu'il est au plus bas dans le secteur de l'hôtellerie.

Cette étude a été réalisée auprès d'entreprises comptant au minimum 10 salariés. Les résultats remontent à l'année 2012, soit une date antérieure à la mise en place du CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi) et aux premières baisses de charges sociales du pacte de responsabilité. Car ces mesures concernent une vaste gamme de salaires, il est vraisemblable qu'elles ne changent pas la hiérarchie depuis 2012, tant pour les différents secteurs que pour les différents types d'entreprises. 

Les activités financières et d'assurances sont en tête de ce classement. Ce coût, qui comprend le salaire, les primes, la participation mais aussi les cotisations sociales, s'élevait en moyenne 82.508 euros par an en 2012, soit 6875 euros par mois. Le secteur de la production et de la distribution de gaz et d'électricité (EDF, Engie….) en en deuxième position. Il devançait même les activités financières en coût moyen horaire (55,3 euros contre 52,8 euros), pour cause de temps de travail plus faible. En troisième position, avec un coût moyen annuel de 74.277 euros, se trouve secteur assez large de "l'information-communication", qui regroupe les métiers de l'informatique, de l'édition, de l‘audiovisuel et des télécoms.

Plus bas dans le classement, le secteur de l'hôtellerie-restauration affichait en 2012 un coût du travail en moyenne deux fois moindre (35.919 euros par an). Enfin dans le privé, les salariés des deux secteurs que sont les services administratifs (38.831 euros) et le commerce (46.516 euros)- n'étaient pas mieux classés. En moyenne, le coût du travail s'élevait à 51.839 euros en France en 2012, soit 33,7 euros de l'heure. L'industrie manufacturière se trouvait légèrement au-dessus de cette moyenne (55.886 euros par an).

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !