Courbit et Bettencourt se séparent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Courbit et Bettencourt
se séparent
©

Bons amis

Courbit et Bettencourt se séparent

L'entrée de Liliane Bettencourt au capital de la société de Stéphane Courbit avait fait scandale. Ils négocient leur séparation.

Les Echos révèlent que Liliane Bettencourt et Stéphane Courbit sont en train de négocier discrètement les conditions de la sortie de l'héritière de L'Oréal du capital de la holding LOV, dans laquelle elle avait investi 143 millions d'euros à la fin du mois de mai. Sa fille avait alors accusé l'entourage de la milliardaire d'avoir organisé cet investissement en abusant de sa faiblesse.

Manifestement allergique au scandale, Courbit avait proposé à la mi-juin à Liliane Bettencourt de sortir du capital de LOV. Mais le Nouvel Observateur affirmait encore mercredi qu'elle ne le souhaitait, malgré les conseils de ses avocats. 

Elle semble donc avoir changé d'avis. Les négociations devraient durer plusieurs jours. La vieille dame souhaiterait que ses 20 % du capital de la holding lui soient rachetés plus cher que les 143 millions d'euros initialement investis. Dans un courrier, elle rappelle à son partenaire qu'elle était tout à fait lucide lorsqu'elle a décidé de faire cet investissement.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !