Coupe du monde 2014 - Le journal des Bleus, épisode 4 : Lloris, Sakho, Griezmann...Tout ce qu'il faut savoir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Coupe du monde 2014 - Le journal des Bleus, épisode 4 : Lloris, Sakho, Griezmann...Tout ce qu'il faut savoir
©Reuters

Jour-J

Coupe du monde 2014 - Le journal des Bleus, épisode 4 : Lloris, Sakho, Griezmann...Tout ce qu'il faut savoir

Le Mondial de football se déroule du 12 juin au 13 juillet au Brésil. Entre déclarations chocs, joueurs à suivre et vidéo du jour, retrouvez chaque jour l'actualité de l'équipe de France.

Cette fois, ça y est. L'équipe de France va entrer de plein pied dans cette Coupe du monde brésilienne avec l'intention ferme de l'emporter face à une équipe du Honduras qui va imposer un gros défi physique. Pas de surprise dans la composition si ce n'est la titularisation d'Antoine Griezmann à la place d'Olivier Giroud, en attaque, si l'on en croit le dernier dispositif tactique mis en place par Deschamps lors du dernier entraînement, samedi. Début du match ce dimanche à 21h. 

La déclaration du jour : Hugo Lloris, capitaine et gardien de l'équipe de France

"On a envie de démarrer ce tournoi de la meilleure des manières et on espère prendre trois points. C'est une équipe solide qui lance des défis physiques à son adversaire. Ce sera à nous d'entreprendre et de maîtriser notre sujet en mettant de l'agressivité dans les duels. C'est le genre de match qu'il faut se rendre facile en ayant les bonnes réponses. C'est important de débuter ce tournoi avec une victoire pour la confiance. Il faut prendre le maximum de points et ce le plus vite possible"

La vidéo du jour : le dernier entraînement des Bleus à la veille du premier match

Le joueur à suivre : Mamadou Sakho

En un an à peine, l'équipe de France s'est trouvé de nouvelles têtes, de nouveaux titulaires, et peut-être même, de nouveaux cadres. Mamadou Sakho fait partie intégrante de cette nouvelle génération de joueurs talentueux et matures au même titre que Raphaël Varane ou Paul Pogba. Si le barrage France-Ukraine a marqué l'émergence d'un groupe, cette double confrontation a aussi permis à Mamadou Sakho de se révéler.

Les habitués du Championnat de France le connaissaient, combattant infatigable du PSG, puis les Anglais l'ont découvert la saison dernière chez les Reds de Liverpool. Lors du match retour des barrages, au stade de France, "Mamad" a sorti le grand jeu en inscrivant un doublé salvateur pour les Bleus, synonyme de billet pour cette Coupe du monde au Brésil. Depuis, Didier Deschamps lui a fait savoir sa confinace, à tel point qu'il lui a confié le brassard de capitaine en match de préparation au Mondial, face à la Norvège. Un signe qui ne trompe pas. Reste à savoir si le joueur de Liverpool aura les épaules assez larges pour s'imposer aux yeux du monde lors de cette compétition internationale. C'est tout ce qu'on lui souhaite. 

Le chiffre du jour : 2 000

C'est le nombre de supporters français qui seront présents dans les travées du stade Beira Rio de Porto Alegre. L'equipe de France pourra aussi compter sur le soutien de nombreux brésiliens acquis à la cause des Bleus. 

Le tweet : Antoine Griezmann réalise un rêve d'enfant

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !