Confinement : la Cour des comptes dénonce l'arrêt de la justice pendant deux mois en 2020, mais la situation s'est améliorée depuis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Justice
Justice
©Flickr/Su morais

Coronavirus

Confinement : la Cour des comptes dénonce l'arrêt de la justice pendant deux mois en 2020, mais la situation s'est améliorée depuis

Les tribunaux correctionnels ont réduit leur capacité de jugement de 82 % pendant le confinement en 2020

La commission des finances de l’Assemblée nationale avait demandé à la Cour des comptes un rapport sur le fonctionnement de la justice pendant la crise sanitaire rappelle Le Monde qui a pu consulter ce rapport.

Le bilan est cruel, il souligne l’impréparation du ministère de la justice au moment du premier confinement imposé au pays en mars 2020.

Selon Le Monde, un arrêt quasi général de la justice qui a affecté le pays pendant deux mois au printemps 2020.

"Les tribunaux correctionnels ont réduit leur capacité de jugement de 82 % pendant la période de confinement par rapport à 2019, et les tribunaux pour enfants de 97 %."

Mais le ministère de la Justice a ensuite réagi et géré au mieux le deuxième confinement. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !