Commission européenne : quand la presse anglaise présente Jean-Claude Juncker comme alcoolique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Commission européenne : quand la presse anglaise présente Jean-Claude Juncker comme alcoolique
©

A lire sans modération

Commission européenne : quand la presse anglaise présente Jean-Claude Juncker comme alcoolique

L'homme appelé à devenir le politicien le plus puissant de l'Union européenne est décrit comme "un alcoolique qui boit du cognac au petit déjeuner".

La position de David Cameron vis-à-vis de Jean-Claude Juncker ne date pas d'hier. "Inacceptable" ou encore "illégitime" sont les mots qu'il utilise régulièrement à son égard. Depuis des semaines, le Premier ministre anglais s'efforce de contrer celui qui est présenté comme favori à la présidence de la commission européenne.

De nouvelles allégations concernant Jean-Claude Juncker pointent désormais du doigt son prétendu "penchant". Une source diplomatique a révélé que le Luxembourgeois aurait été "ivre mort", agi de "façon vulgaire" à plusieurs reprises et aurait utilisé l'injure commençant par la lettre "F" en pleine réunion. Un responsable européen a également informé The Daily Mail que les excès du politicien "est le secret le moins bien gardé à Bruxelles. Il est politiquement et personnellement inapte à gérer l'UE", selon la même source. 

Il y a quelques mois, le chef de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselboem avait suscité la polémique en qualifiant son prédécesseur de "fumeur invétéré et buveur". Des propos rapidement réfutés par Jean-Claude Juncker qui avait déclaré de pas avoir de "problème d'alcool". Si certains conservateurs au sein de l’Union européenne doutent des qualités de Jean-Claude Juncker, d'autres le soutienne sans restriction. Ce samedi, un mini-sommet était organisé par les dirigeants sociaux-démocrates réunis à l’Elysée à l’invitation François Hollande. Ils ont répété leur soutien au conservateur luxembourgeois. 

David Cameron a prévenu que si l'allié d'Angela Merkel était élu à la présidence de la Commission européenne, le Royaume-Uni serait susceptible de sortir de l'union Européenne.

lu sur the Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !