Claude Chirac avoue qu'elle avait parfois honte de sa soeur malade | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Claude Chirac et son père
Claude Chirac et son père
©JACQUES BRINON / POOL / AFP

Maladie

Claude Chirac avoue qu'elle avait parfois honte de sa soeur malade

Sa soeur Laurence était anorexique

Dans le livre La force des différents (JC Lattès) de la secrétaire d’Etat au handicap Sophie Cluzel, Claude Chirac raconte pour la première fois l’anorexie de sa sœur, Laurence, souligne Gala.

La fille du futur président avait une dizaine d’années lorsque son aînée de 5 ans, Laurence, a contracté une méningite virale entraînant une grave anorexie. 

La fille de l’ancien président avoue à Sophie Cluzel avoir caché la maladie de sa sœur à l’adolescence. « Je n’assumais pas toujours… J’avais honte, oui, parfois (…) je faisais des gymnastiques incroyables pour éviter qu’un groupe d’amis aperçoive ma sœur.» Elle jure n'avoir jamais eu de ressentiment vis-à-vis de Laurence, même après ses tentatives de suicides écrit Gala.

 Lors de son échange avec la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées, Claude Chirac, très proche de sa mère Bernadette, a admis que son choix d'aider ses parents malades s’est cristallisé dans ce lourd passé ajoute Gala.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !