Classement Forbes 2017 : la France compte 39 milliardaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Classement Forbes 2017 : la France compte 39 milliardaires
©Reuters

Grandes fortunes

Classement Forbes 2017 : la France compte 39 milliardaires

Le patron de LVMH, Bernard Arnault, devient l'homme le plus riche de France, avec une fortune estimée à 38 milliards d'euros.

Selon le classement annuel du magazine Forbes, la France compte désormais 39 milliardaires. Par rapport à l'année 2016, la fortune totale des milliardaires Français a enregistré une progression de 21%.

Le patron de LVMH, Bernard Arnault, devient l'homme le plus riche de France, avec une fortune estimée à 38 milliards d'euros. Il dépasse ainsi l'héritière de L'oréal Liliane Bettencourt et figure désormais à la 11e place du classement des personnalités les plus riches du monde. 

"Trois Français intègrent le classement 2017 : Philippe Ginestet, PDG et fondateur des enseignes Gifi (1,6 Mrd $), Christian Latouche, fondateur de Fiducial (1,6 Mrd $) et Dominique Desseigne, PDG du groupe Lucien Barrière (1.1 Mrd $). Ils occupent respectivement les 33ème ex-aequo et 39ème places du classement français ainsi que les 1 290ème ex-aequo et 1 795ème du classement mondial", peut-on lire sur le site de Forbes France. 

Autre enseignement de ce classement : contrairement aux fortunes américaines, aucun milliardaire français ne tire ses revenus d'une entreprise technologique. "On a majoritairement des héritiers ou des gens qui ont redéveloppé un héritage familial", a expliqué Dominique Busso, PDG de Forbes France, cité par L'Express.

Sur l'ensemble des milliardaires français, 23% sont en effet des héritiers (contre 15% au niveau mondial) et 27% sont des héritiers ayant développé leur héritage (contre 20%), précise l'hebdomadaire. 

Lu sur Forbes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !